The pursuit of hoppiness

By novembre 23, 2013 Brewing No Comments

Jolie surprise aujourd’hui : la récolte 2013 de houblons d’Alsace est arrivée ! Avec en plus quelques variétés expérimentales. Le développement de nouvelles variétés de houblons prend de nombreuses années : une fois validée les caractéristiques du houblon (en gros quel croisement de quelles variétés existantes), il faut ensuite lancer la culture sur différentes parcelles, vérifier sa viabilité, sa résistance, et surtout s’assurer que le houblon plait et est susceptible d’être utilisé dans de nouvelles recettes. Nous sommes donc très contents d’apporter notre petite pierre à l’édifice, en travaillant sur ces variétés expérimentales pour donner notre avis, et construire les houblons de demain !

Houblon d'Alsace 2013

Houblon expérimental

Le houblon, qu’est ce que c’est ? Ingrédient fondamental de la bière, c’est une plante grimpante qui produit des fleurs qui sont bouillies avec la bière, pour créer une amertume permettant d’équilibrer le côté sucré du malt. Plus d’infos ici ou .

Houblon séché

Si le houblon est utilisé en proportions minimales dans la majorité des bières industrielles, pour éviter d’avoir un goût trop prononcé, c’est vraiment l’ingrédient à l’origine d’un renouveau brassicole à travers le monde : en ajoutant plus de houblon, et de différentes variétés, les nouveaux brasseurs arrivent à créer des produits originaux et des goûts nouveaux, du pin aux fruits tropicaux, des herbes aux agrumes.

L’exemple le plus marquant de l’utilisation du houblon est celui des IPA, ou India Pale Ale. A l’époque coloniale, il s’agissait de bières brassées en Angleterre pour être envoyées par bateau en Inde. De copieuses doses de houblon étaient ajoutées pour protéger la bière pendant le voyage (le houblon a des propriétés aseptisantes). La bière arrivait en Inde saine, et avec un goût de houblon estompé (parce que le goût du houblon se dégrade avec le temps).

The East Indiaman Princess Royal

D’une démarche purement pratique à l’origine, les pionniers des craft breweries américaines ont défini un nouveau style : aujourd’hui les IPA sont toujours sinon plus houblonnées, mais elles sont consommées dans les semaines qui suivent leur production, pour profiter au maximum des arômes du houblon.

Comme toute brasserie qui se respecte, nous proposerons notre interprétation de l’IPA. Rendez-vous en janvier !