Brewing @en Archives - Deck & Donohue

Mount Airy-sous-bois

By | Brewing @en | No Comments

We brewed Mount Airy-sous-bois, our first collaboration brew, on April 13th with Tom Baker and Peggy Zwerver, long-time friends and owners of Deck & Donohue’s favorite Philadelphia brewpub – Earth Bread & Brewery. EB&B is known for pushing the envelope on both traditional and non-traditional styles, with a special penchant for gruits, alts, milds and saisons.

For this collaboration, we wanted to create an homage to the modern French biere de garde, arguably one of the only “alive-and well” French beer styles. To achieve this, we selected an uncomplicated malt bill, Alsatian Bouclier hops, and an ale yeast we figured we could ferment at unconventionally low temperatures. In addition to this, we boiled the wort for double the typical time to achieve an additional roundness of body and added a dose of black pepper to the whirlpool.

The result shows a clean but rich “lageresque” nose, with light sulfur, spice and bread. The cool fermentation temperature creates a highly restrained and subtle yeast character. A bready malt character and smooth body, with a touch of honey sweetness on the finish, complete this nod to modern French bieres de garde, which we are proud to present exclusively on draft at some of our favorite local spots, including La Fine Mousse, Le Supercoin, and Les Trois 8.

Jolly Roger – fall seasonal

By | Brewing @en | No Comments

Our Fall seasonal – a pumpkin ale – arrives this week !

Pumpkin has been used to make beer for centuries in the United States, being a native plant that was far more available than high quality malted barley. Its sugary flesh replaced malted grains to make a less expensive beer. In fact, certain beers were made entirely from pumpkin.

 

“if barley be wanting to make into malt

We must be contented and think it no fault

For we can make liquor to sweeten our lips

Of pumpkins and parsnips and walnut-tree chips”

 

Jolly Roger was brewed with pumpkins from the nearby farm “A tout bout de Champs à Claye Souilly”, which were roasted (7 per batch) by our friend Darin in the ovens of the local restaurant Little Kitchen. Once lightly caramelized and softened, the pumpkin was added directly to the mash with the malted barley and wheat, contributing fermentable sugars, a characteristic aroma, and a round mouthfeel. A rich amber color, Jolly Roger presents a malty, round, and lightly toasted flavor with notes of traditional spices and vanilla before finishing dry.
 

It is Freddy Cats, organizer of the festival Noches de los Muertos in Montreuil for the past 6 years, who customized our label with his artwork. This 6th edition of the festival is symbolized in the “Jolly Roger”, traditional emblem of pirates and corsairs. “Ornementation à la fois naïve et aggressive, symbole de la folie destructrice des hommes, porte bonheur pour “trompe la mort”” «An ornament both innocent and aggressive, a symbol of the folly of men, a lucky charm to cheat death». The collective exposition brings together 20 artists in the month of November, in Montreuil and Romainville. Jolly Roger will be available at a number of the events.

 

On Saturday Novemeber 15th, come to the workshop to meet Agnès who supplied the pumpkins for us from the Monts Gardés à Claye Souilly, 30km away. Agnès has already been taking our spent grain since we opened to feed her animals and for compost. She also planted several hop varieties for us, which we look forward to harvesting next year… She will present to us her work, the vegetable baskets from her CSA program (community supported agriculture), and have a pumpkin soup to sample as well!

 

On Wednesday evening November 19th, we have the pleasure to have the Noches de los Muertos come to our workshop with tacos from Café Chilango, the dynamic art of Mucho Media, and a hanging display of art by the children of Les Beaux Mercredis inspired by the theme of Jolly Roger. Come!

 

Addition of November 24th : an image from the November 19th event at the brewery, thanks to all who came!


Strisselspalt: la recolte du houblon frais

By | Brewing @en | No Comments

Début septembre, nous sommes partis en Alsace pour la récolte du houblon.

Avec Jean-Marie, photographe émérite, qui était déjà venu photographier un jour de brassage chez nous il y a quelques mois, et Kate, qui est une des premières à nous avoir rendu visite à l’atelier. Deux passionnés de bière avec qui nous étions contents de partager cette excursion.

Arrivés en Alsace, nous retrouvons Erwin Sohn, de la Cophoudal (Coopérative des Producteurs de Houblons d’Alsace), à l’entrepôt de la coopérative, à Brumath. Fondée en 1939, la Cophoudal comptait à l’époque 360 producteurs, et 58 producteurs aujourd’hui. La récolte a commencé depuis quelques jours et les producteurs apportent le houblon, déjà séché, par sacs de 50kg et remorques entières. L’entrepôt se remplit doucement mais la récolte va durer près d’un mois.

JMH036La filière du houblon, de la récolte à la coopérative. www.heidingerjm.com

Erwin a été brasseur avant de rejoindre la coopérative, il est le trait d’union idéal entre producteurs et brasseurs et nous parle avec enthousiasme des nouvelles variétés expérimentales développées par la Cophoudal. Il faut 10 ans pour valider pleinement la viabilité d’un houblon avant sa commercialisation, mais nous repartons avec un échantillon du houblon qui nous aura le plus marqué lors de notre « dégustation » (on ne goûte pas vraiment le houblon mais on le sent, en le frottant entre ses mains), le P11-11, délicieusement floral et citronné, que nous avons utilisé pour un fût spécial lors de notre barbecue à l’atelier. Après la dégustation de houblons, on passe naturellement à la dégustation de bières, et on repart les bras chargés de bières brassées avec des nouveaux houblons.

La filière du houblon, de la récolte à la coopérative. www.heidingerjm.com

L’après-midi, nous nous retrouvons sur l’exploitation de la famille Holtzmann, producteurs de houblons depuis plusieurs générations. C’est le père de Sébastien qui nous fait visiter l’impressionnante installation dans laquelle les houblons sont séparés des lianes, puis séchés pendant plusieurs heures avant d’être envoyés à la coopérative. Il nous parle avec fierté et passion du système de séchage automatique récemment mis en place, mettant fin à des décennies de remuage des houblons à la fourche, sous une température de 60°C. La famille Holtzmann produit 8 variétés de houblons, et produit même depuis peu plusieurs bières. Pendant notre visite, c’est le houblon Strisselspalt qui est séché et le parfum végétal et épicé, presque aillé, qui a envahi l’endroit est impressionnant. Le Strisselspalt est la variété alsacienne classique par excellence, cultivée depuis plus de cent ans dans la région.

La filière du houblon, de la récolte à la coopérative. www.heidingerjm.comLa filière du houblon, de la récolte à la coopérative. www.heidingerjm.com

Sébastien, le fils qui a repris les rênes de l’exploitation, arrive toutes les trente minutes environ avec une remorque pleine de lianes. Les lianes de houblon peuvent mesurer jusqu’à 10m de haut et compter 7000 fleurs utilisables pour le brassage. Il nous emmène ensuite sur une de ses parcelles, où le houblon s’étend à perte de vue. Nous repartons avec une dizaine de kilos de fleurs de houblon frais et humide, non séché.

La filière du houblon, de la récolte à la coopérative. www.heidingerjm.comLa filière du houblon, de la récolte à la coopérative. www.heidingerjm.com

Le houblon est une plante fragile et le séchage dans les heures qui suivent la récolte permet de préserver les huiles et résines qui vont donner les goûts et arômes de la bière. Il y a une seule récolte de houblon par an, et la conservation pour permettre le brassage toute l’année est donc cruciale. Mais les arômes du houblon frais non séché sont impressionnants, et l’idée de pouvoir, une fois par an, brasser une « bière de récolte » est particulièrement intéressante pour nous.  C’est la brasserie Sierra Nevada en Californie qui a remis au goût du jour la tradition des bières au houblon frais non séché (« wet hop ») en 1996, et depuis de nombreuses brasseries américaines proposent des « harvest ales » au houblon frais.En France, Christian Artzner de la brasserie Perle propose depuis plusieurs années des brassins au houblon frais.JMH003

Nous repartons vers Montreuil dès le lendemain matin pour brasser au plus vite notre « harvest ale ». Nous ajouterons le houblon frais environ 23h après sa récolte, dans deux grands sacs flottants, surtout en mileu et fin d’ébullition, pour garder le maximum d’arômes.

Nous sommes heureux de vous présenter aujourd’hui le fruit de notre voyage : Strisselspalt présente une couleur automnale et des arômes floraux, avec des notes d’épice et des touches d’agrume. Elle présente un goût houblonné très rond avec une amertume discrète. Les copieux ajouts de houblons fraîchement récoltés ajoutent un caractère végétal presque terreux tandis que les malts légèrement caramélisés amènent des touches de noisette et une finale légère.

Deck&Donohue-strisselspalt

Strisselspalt sera disponible en pression au Supercoin et aux Trois 8, et en bouteilles en quantités limitées chez nos partenaires habituels. Vous pouvez également venir la goûter les samedis à notre atelier entre 11h et 15h.

 

Crédits photo: Jean-Marie Heidinger, http://www.heidingerjm.com/Tous droits réservés