Hugs + Hops

By septembre 28, 2017 Uncategorized No Comments
photos 3

Mike nous raconte la longue histoire derrière Hugs + Hops, notre nouvelle bière brassée en collaboration avec les brasseries 21st Amendment à San Francisco et Independent Brewing Co. à Oakland.

Steve et moi avons travaillé avec Shaun en 2005 au brewpub 21st Amendment à San Francisco, dont Shaun était le co-fondateur et le brasseur en chef. J’étais débutant, j’avais juste brassé quelques fois en amateur, mais Shaun avait accepté de me prendre comme assistant brasseur. Steve avait un autre travail à temps plein, mais il avait déjà travaillé dans une brasserie auparavant et était donc le brasseur expérimenté, qui venait faire les taches que je ne maitrisais pas, comme faire fonctionner le système de filtration, et m’apprenait par la même occasion à les réaliser. Pour cette bière on a décidé de “ reformer le groupe” douze ans plus tard pour faire une bière ensemble.

On a échangé des emails avec Steve il y a environ un an et demi où on a lance l’idée de brasser une bière ensemble, et c’est là que j’ai appris la passion de Steve pour les Kuyts, un style dont je n’avais jamais entendu parler. Puis Shaun est passé à Paris il y a un an, et on a reparlé de cette idée. On s’est reparlé tous les trois cet été et on a discuté de ce qu’on pourrait fiare. Steve voulait faire un kuyt (of course), moi je voulais utiliser des houblons français et Shaun voulait faire une “big IPA”. Et on a donc décidé de faire une Kuyt IPA avec, entre autres, des houblons français.

La bière, qu’on a appelé Hugs + Hops et brassé à Bonneuil , repose sur une base de 50% d’avoine malté (un mix d’avoine malté standard et d’avoine “nue” dorée), 20% de blé et 30% d’un mélange de malt Vienna et pilsner. Pour gérer l’absence de cosses (husks) sur le blé et l’avoine, on a aussi utilize des écorces de riz, que la malterie Soufflet a réussi à trouver pour nous. Pour les houblons, on a utilisé les variétés Galaxy (Australie), Magnum (Allemagne) et deux variétés alsaciennes, Mistral et P10/9 (une variété expérimentale). Le résultat est une bière très aromatique et houblonnée, avec des notes de pêche, de goyave et de melon, un caractère malté riche et une légère douceur liée à l’utilisation de l’avoine et du blé.

Concassage

 

Suivi cuve
Un kuyt traditionnel de Hollande ne serait pas aussi houblonné, n’utiliserait pas de houblons français ou australiens, et Hugs + Hops est donc en dehors du style pur, hormis pour le choix des malts. Mais certains considèrent que les kuyts hollandaise ont été les précurseurs dans l’utilisation renforcée du houblon dans le brassage, avant même les IPA anglaises, ce qui en ferait l’origine des bières houblonnées modernes. C’est en tout cas ce que me dit Steve!

2017-09-12-PHOTO-00000025

Cette collaboration m’a aussi permis de réfléchir aux collaboration en general, pourquoi on decide d’en faire, quand et avec qui. Je ne crois pas qu’une brasserie ait nécessairement besoin d’une raison pour faire une bière en collaboration avec une autre, mais certaines collaborations semblent avoir plus de sens que d’autres, et j’ai vraiment ressenti que celle ci était forte de sens. J’étais là avec mes deux anciens mentors, on a pu se retrouver pour la première fois depuis le festival Zythos en Belgique où on s’était vu pour la dernière fois il y a onze ans. En plus de nous permettre de nous souvenir du bon vieux temps avec nostalgie, d’échanger sur la situation de nos brasseries respectives, cette collaboration nous a permis de renforcer nos liens, autour de quelques bières bien sûr! Hugs and Hops.

 

photos 3  IMG_1736