Bonneuil: notre nouvelle brasserie

By février 7, 2017 Uncategorized No Comments
20160812_135147

A quelques semaines de nos premières “portes ouvertes” dans notre deuxième brasserie à Bonneuil le 18 mars, Mike revient sur toute la phase des travaux et de l’installation, qui nous a occupé une bonne partie de 2016.

On a reçu les clés de notre nouveau local le 15 avril 2016, et embouteillé notre premier brassin de bière là bas le 28 septembre 2016. Avant cela, on avait passé plus de six mois à chercher le lieu approprié. Après une vingtaine de visites, d’abord à Montreuil puis plus à l’extérieur face au manque d’options disponibles. C’était une phase assez enthousiasmante au début, mais aussi assez frustrante parce qu’il était vraiment difficile de trouver un lieu répondant à tous nos besoins et nos espoirs!

Au final on a choisi le site de Bonneuil dans une zone d’activité à quinze kilomètres au sud est de Montreuil. La forme très pratique du bâtiment, sa rénovation récente et l’entretien général du parc, avec beaucoup de verdure, nous ont convaincu. Le local avait un peu trop d’espace de bureaux, était un peu cher, mais la belle hauteur sous plafond et la lumière naturelle étaient impressionnantes.

received_10101796253465465

Pour la plus grande partie de la brasserie, nous avons travaillé avec le fournisseur slovaque PSS qu’on avait rencontré l’année précédente à un salon. Ils étaient plus motivés que la majorité des fournisseurs pour nous fournir une solution globale, et dans un temps réduit. Ils étaient aussi prêts à s’occuper de la plus grande partie des travaux d’installation, ce qui simplifiait beaucoup le projet.

L’installation était grisante par moment mais souvent aussi très frustrante avec beaucoup de coordination à faire entre les différents intervenants et des rebondissements récurrents..

20160809_093510

J’ai eu l’occasion de me remettre dans le bain de la conduite de chariot élévateur quand 8 semi-remorques sont arrivés en 3 jours, sous le regard de l’équipe slovaque gloussant et fumant des cigarettes pendant que je déchargeais lentement et prudemment l’ensemble des grandes pièces en inox qui allaient constituer notre brasserie. Une fois le déchargement terminé, les 1000m2 vides quelques jours auparavant semblaient soudain bien remplis. Pendant la phase de mise en place des cuves, une des cuves a glissé et est tombé au sol, mais finalement plus de peur que de mal.

IMG-20160809-WA0001

IMG-20160811-WA0000

3 à 6 techniciens de PSS étaient sur site pendant tout le mois d’août, y compris un père et son fils (family business). La communication était limitée à des gestes, des images avec un peu d’aide de Google Translator. Il n’y avait pas de malentendu sur leur amour pour la bière par contre, chaque jour une caisse était vidée. Après plusieurs semaines, quand leurs provisions de conserves en tout genre se sont épuisées, ils ont fait la grande découverte du Leclerc de Bonneuil, où ils finissaient un poulet rôti entier chacun chaque jour, avant une sieste. C’est aussi à cette période qu’ils ont eu l’idée d’utiliser l’autoradio de leur voiture pour sonoriser la brasserie à base d’électro slovaque plus ou moins douteuse.

20160812_135147

Plusieurs complications sont apparues en cours de route, quand il a fallu installer une cheminée supplémentaire en dernière minute ou que GDF décalait son intervention de semaine en semaine. En plein mois d’aout, c’était parfois difficile.

IMG-20160812-WA0005

Au final, le premier brassin a eu lieu le 9 septembre, avec un début de brassin à 15h30 (Mission pale ale bien sûr). C’était la première fois que toute l’équipe de techniciens s’interrompait pour voir le résultat de leur travail. Tout a fonctionné correctement, on a eu le temps d’ouvrir un magnum de notre Anniversary IPA avant de finir la journée un peu après minuit.

Pour l’embouteillage, nous avons travaillé avec un spécialiste basé dans la Loire, avec la majorité des éléments venant d’Italie. A Montreuil, nous arrivons à embouteiller environ 100 litres de bière par heure avec 2 à 3 personnes. La nouvelle ligne d’embouteillage à Bonneuil on doit (quand tout fonctionnera parfaitement) pouvoir embouteiller jusqu’à 1000 litres par heure avec le même nombre de personnes! Dans la précédente brasserie dans laquelle je travaillais, il nous fallait quatre ou cinq personnes pour le même travail. Notre ligne d’embouteillage permet de largement réduire le contact de la bière avec l’oxygène pendant l’embouteillage, ce qui permet de largement améliorer sa conservation dans le temps.

20160909_170840

Les brasseries s’agrandissent pour brasser plus de bière. A Montreuil, nous avions déjà ajouté des cuves supplémentaires, mais la taille du local et la durée des sessions d’embouteillage nous empêchait de produire plus de 700hl de bières. Notre idée de départ à Montreuil était de commencer avec une installation de taille réduire pour pouvoir proposer une large gamme de bières fraichement brassée. On acceptait les contraintes que cela impliquait, mais au moment d’établir une deuxième brasserie, on se rendait compte qu’il était important d’améliorer l’efficacité de notre processus de production, d’améliorere l’embouteillage, et aussi de réduire l’impact environnemental de notre activité, avec un meilleur système de réutilisation de l’eau et un système de traitement de nos eaux usées. On a gagné en flexibilité et pu continuer à proposer des bières spéciales en brassant certaines bières à la brasserie Rabourdin pendant un peu plus d’un an, mais on peut maintenant s’appuyer sur deux brasseries de taille différente pour tester de nouvelles recettes, proposer davantage de bières spéciales et améliorer la qualité générale de nos bières. Juste avant Noel, nous avons brassé une bière spéciale à Montreuil, une pale ale rustique et houblonnée à froid avec le houblon américain classique Cascade, mais planté en Allemagne. Attendez vous à plus de bières spéciales (et peut être même une nouvelle bière permanente) au cours des mois à venir et au plaisir de vous accueillir à Bonneuil samedi 18 mars entre midi et 17h pour vous présenter la nouvelle brasserie!